7,00 

édition augmentée


paru septembre 2014
79 Pages, Prix 7€
Format 10×18 cm
isbn 978-2-35405-007-8

6 en stock

Description

Marie-Jeanne Roux, née Pierre, en 1900, dans le Morvan, est morte en 1968, année du passage définitif de la société paysanne à la société industrielle. Sa vie contée par son petit fils, c’est l’histoire de France des campagnes et des villes à travers souvenirs et anecdotes.

L’auteur, écrivain parfois sarcastique, se met tout entier, sans pathétique mais aves émotion, au service de sa grand-mère, à qui il doit son éducation française et qui le protégea de mauvais traitements psychiques venant d’une autre partie de sa famille.

La Presse

“Tout est vrai, d’un bout à l’autre, tout est dit avec une absolue simplicité, tu ne cherches ni à tirer des larmes, ni à tirer des sous.”

Pierre Belfond

 

“Il y a dans ce livre infiniment de retenue, ce qui n’empêche pas, vers la fin, de sentir s’aviver l’émotion.”

Alfred Eibel

Valeurs Actuelles

 

“On prend, à la lecture de ce témoignage, un véritable bain de fraîcheur. Il s’achève en apothéose.”

Jacques Aboucaya

 

“Un livre qui devrait figurer au programme des IUFM.”

Olivier Maulin

Spectacle du monde

 “Il raconte ça en quelques pages serrées comme un sanglot. C’est superbe.”

François Ceresa

Paris-Match

Informations complémentaires

Poids 0.80 kg